< Plateau de JDR multiverse >

Bienvenue sur Far far away Tales, le forum de jeu de rôle pour des univers aussi bien connus qu'unique.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lexique et mots-clés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteuse
Admin
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/04/2015

MessageSujet: Lexique et mots-clés   Dim 31 Juil - 20:05

B

Bakufu  litt. « gouvernement shogunal ») ou shogunat (de shogun) est un gouvernement militaire.
Les différents organes qui le dirigent :
- Le tairō (大老?) ou grand ancien.
- Le conseil des rōjū (老中?) ou conseil des anciens. (Les rōjū ne servent pas de manière simultanées, mais par rotation, chacun servant le shogun durant un mois, communiquant avec celui-ci par le biais d'un chambellan appelé Soba-yōnin. Ont parfois un rôle similaire à celui d'une cour suprême)
- Le conseil des wakadoshiyori (若年寄?) ou conseil des jeunes anciens. (chargé de superviser les hatamotos (via metsuke), les artisans, les médecins, et les impôts payés par les vassaux du shogun. Ils surveillaient aussi les activités dans les grandes villes du pays comme Kyoto et Osaka.)
- Le metsuke (大目付?) ou censorat. (inspecteurs des hatamoto, surveille la conduite des guerriers et est controlé par le conseil des jeunes anciens))
- Les machi-bugyō (町奉行?) ou gouverneurs civils. (bureaucrates)

Bushi signifiant littéralement « guerrier gentilhomme ».
Au xviie siècle, au début de la période Edo, les shoguns Tokugawa créent une hiérarchie sociale à quatre échelons surnommée « système shi-no-ko-sho » :
-la noblesse guerrière (士, shi?, gentilhommes regroupés au sein du buke (武家), littéralement « maison des guerriers »),
- les paysans (農, nô?),
- les artisans (工, kô?),
- et les commerçants (商, shô?).
Les bushi les plus riches sont nommés daimyos. Ils sont entourés d'une troupe de guerriers serviteurs reconnaissables au fait qu'ils portent deux sabres (daisho). Ces guerriers serviteurs accompagnaient les daimyos lors des résidences alternées obligatoires (sankin-kotai) à la cour du shogun.

Bushido Il existe sept grandes vertus confucéennes associées au bushido :
- Droiture ( parfois aussi traduit par « rectitude » ou « rigueur »)
- Courage
- Bienveillance ( parfois aussi traduit par « grandeur d'âme », « compassion » ou « générosité »)
- Politesse ( correspondant à l'étiquette apparue en France à la même époque ou d'une manière plus générale, le respect3)
- Sincérité ( « honnêteté »)
- Honneur
- Loyauté



D

Daimyo signifie littéralement « grande personne ») est un titre de kazoku, ou noblesse japonaise. À l'époque d'Edo, le terme de daimyo était appliqué à environ deux cents princes ou grands seigneurs de domaines dont le revenu annuel égalait ou dépassait dix mille koku de riz. Ceux qui avaient un revenu moindre étaient qualifiés de shōmyō (小名, « petit nom »).
À partir de 1639, ils n'eurent plus la permission de construire châteaux et navires de haute mer, et durent veiller à ce que le christianisme fût interdit sur leurs territoires.

Daishodésignant la paire d'épées traditionnelles portée par les samouraïs. Les deux armes composant le daishō sont le katana (刀?) et le wakizashi (脇差?), le premier étant le plus long, il correspond à l'arme d'attaque, tandis que l'autre s'apparente plutôt à une arme de parade.



E

Edo  (ancien nom de Tokyo) est la capitale.





F

Fiefs ou Han (province) étaient des unités administratives correspondant aux territoires des fiefs des daimyo,  Le shogun désignait un daimyo pour gouverner chaque province. Pendant la période Edo les provinces restèrent en tant que noms géographiques.
Le han était une structure gouvernementale locale, et par conséquent déterminait la région sur laquelle le gouvernement local pouvait exercer son pouvoir. Le système han fut défini par le bakufu des Tokugawa. La taille du han varia, mais selon la définition du shogun Tokugawa, chaque han était un domaine où au moins 10 000 koku étaient produits chaque année.
Un daimyo était à la tête du han et servait directement le shogun. Si un vassal d'un daimyô possédait un fief de plus de 10 000 koku, il ne servait pas le shogun mais le daimyo — il n'était pas un daimyo par définition. Pourtant, le gouvernement et le domaine de tel samouraï étaient appelés han par convenance.




H

Hatamoto Gardes du corps du shogun
ils sont souvent utilisés comme une force d'élite et en renfort rapide au service direct du shogunat Tokugawa du Japon féodal1. Contrairement aux daimyos, ils n'ont pas l'obligation de sankin-kōtai et possèdent un domaine de moins de 10 000 koku, leurs domaines étant groupés autour d'Edo.
Ils sont à la fois craints et respectés par les autres samouraïs pour leur allégeance directe au shogun




S

Sakoku littéralement « fermeture du pays », est le nom donné à la politique isolationniste japonaise, instaurée lors de la période Edo (précisément entre 1641 et 1853) par Iemitsu Tokugawa, shogun de la dynastie des Tokugawa.

Samurai 7-8 % de la population.  les samouraïs sont des guerriers qui combattent pour un seigneur. Il est interdit aux autres classes de posséder des armes, le port de deux épées est le symbole de la classe des samouraïs. (détail classe samurai)

Shogun Le terme shogun,  signifie « général » ; c'est l'abréviation de seiitaishōgun, que l'on peut traduire par « grand général pacificateur des barbares ». Il devint un titre héréditaire de la lignée Minamoto, indiquant le dirigeant de facto du Japon (dictateur militaire), alors même que l'empereur restait le dirigeant de jure (en quelque sorte le gardien des traditions). Tokugawa est un descendant des princes Minamoto, mais il conquit le titre en détruisant toutes les armées adverses.
Revenir en haut Aller en bas
http://farfaraway.monempire.net
 
Lexique et mots-clés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lexique des mots et abréviations bizarres
» L'histoire en quatre mots
» Des mots (à deux)
» Au delà des mots...
» les mots par joelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
< Plateau de JDR multiverse > :: Edo et ses tumultes :: Contexte-
Sauter vers: